14 novembre 2008

Parfum de sainteté, Maximilien Durand

Les  huit nouvelles qui composent ce recueil se passent à des époques et à des lieux très différents, mais chacune est le portrait d’un saint dont l’auteur réinvente la biographie.  Un « envers du décor »  où sont révélés la naïveté, la bêtise, l’orgueil, parfois les perversions de ces personnages. C’est souvent cruel, admirablement bien écrit et passionnant, chaque nouvelle est un bijou… « Parfum de sainteté »,  la nouvelle qui donne son titre au livre, est l’histoire de Lydwine de Schiedam, mystique... [Lire la suite]
Posté par marie s à 15:58 - Commentaires [2] - Permalien [#]

09 novembre 2008

La Maison sur le rivage, Daphné du Maurier

Les romans de Daphné du Maurier sont injustement classés dans la littérature à l'eau de rose, celle que nos mères lisaient adolescentes...  Elle égale pourtant les "reines du crime" anglaises, avec des histoires joliment menées, des "romans d'angoisse" dont le suspense vaut bien un Ruth Rendell ou un  P.D James...Dimanche dernier,  je lisais sur le blog de Cryssilda la critique enthousiaste qu'elle faisait de ce roman... Tellement captivée, elle disait avoir accompagné sa lecture de litres de... [Lire la suite]
Posté par marie s à 17:55 - Commentaires [13] - Permalien [#]
09 novembre 2008

Un retour victorien ...

Mon blog silencieux en longue pause  (et je m'en veux!) n'a pas signifié absence. J'ai fait la tournée de la blogosphère chaque jour, puisant des idées de lecture, agrandissant mes PAL qui ressemblent à des forteresses dans toutes les pièces de la maison.  Le "Victorian Christmas Swap" lancé par Lou et Cryssilda me donne l'occasion de revenir sur mon blog, d'aérer les lieux désertés depuis janvier et de me lancer ...  En guise d'introduction, un aperçu de ma bibliothèque victorienne, alors que je m'applique à... [Lire la suite]
Posté par marie s à 14:00 - Commentaires [12] - Permalien [#]
24 janvier 2008

Choses de Janvier...

Longtemps cherché...!"La maison était grande, coiffée d'un grenier haut. La pente raide de la rue obligeait les écuries et les remises, les poulaillers, la buanderie, la laiterie, à se blottir en contrebas tout autour d'une cour fermée..." La Maison de Claudine
Posté par marie s à 15:24 - Commentaires [13] - Permalien [#]
01 janvier 2008

L'An neuf !

Bonne Année ! Qu'elle soit heureuse, douce,  sereine,  pleine de surprises et de découvertes !
Posté par marie s à 09:29 - Commentaires [20] - Permalien [#]
24 décembre 2007

Joyeux Noël !

A tous mes visiteurs,  je souhaite un très heureux Noël,  plein de joie, de sérénité, de cadeaux ! J'en profite pour vous demander pardon pour mes absences et mes silences, et vous dire que jamais je ne vous oublie ! 
Posté par marie s à 08:35 - Commentaires [8] - Permalien [#]

23 décembre 2007

Swap Scandinave !

Déballage ce matin d'un colis qui a traversé la France puis attendu sagement pendant une semaine le jour J de l'ouverture de paquets !C'est Chimère qui m'a envoyé ces petits cadeaux qui sentent bon l'hiver et le cocon douillet de la maison ! Deux livres :  Blanche et Marie de Per Olov Enquist  et Le livre de Dina de Herbjorg Wassmo. Mis à part quelques polars, je connais très peu la littérature du Nord ! La couverture de Blanche et Marie est belle !  Un tableau de Alfred Pierre Agache, une femme brune et mystérieuse,... [Lire la suite]
Posté par marie s à 17:48 - Commentaires [10] - Permalien [#]
20 novembre 2007

Quelque chose de victorien...

Elle a vraiment un petit côté anglais et victorien, cette maison...   Sur une colline, dans le Pas-de-Calais, à quelques kilomètres de Saint-Omer, cet ancien pavillon de chasse appartient au monastère Notre Dame de Wisques.  Les moniales bénédictines l'ont transformé en hôtellerie.  J'y ai passé mon samedi... Une journée loin de tout, hors du temps, une parenthèse de bonheur.  Si bien accueillis par des moniales souriantes dans leurs grands voiles noirs.  Joyeuses, vives, passionnées, elles ont toujours un... [Lire la suite]
Posté par marie s à 16:34 - Commentaires [9] - Permalien [#]
11 novembre 2007

Henry James chez Wiliam Morris

En mars 1869 à Londres, Henry James est invité à dîner chez la famille Morris. Le lendemain, il raconte sa soirée dans une lettre à sa soeur Alice.  Jane a produit sur lui un effet certain..."Morris vit dans l'immeuble même où il a ouvert son magasin à Queen's Square, Bloomsbury, un quartier désuet qui fut autrefois à la mode, fleurant bon le siècle passé, avec en son centre une vénérable effigie de la Reine Anne. La poésie de Morris, vois-tu, est seulement une occupation annexe. Il est avant tout fabricant de vitraux, de... [Lire la suite]
Posté par marie s à 18:38 - Commentaires [10] - Permalien [#]
05 novembre 2007

Les préraphaélites et les femmes

Dessins de Rossetti.  Mrs William Morris Encore Jane Morris..Toujours Jane Morris... La même, photographiée... Fanny Cornforth Fanny en photo... Ada Vernon
Posté par marie s à 20:46 - - Commentaires [9] - Permalien [#]